Les femmes victimes de violences conjugales…


les fem victime

Les femmes victimes de violences conjugales le rôle des professionnels de santé

Roger Henrion

Editeur : La Documentation Française  2001

Les violences conjugales, subies  » à l’abri  » dans la sphère familiale, ont pour facteur commun un processus évolutif au cours duquel un partenaire exerce, dans le cadre d’une relation privilégiée, une domination qui s’exprime par des agressions physiques, psychiques ou sexuelles.
Une enquête épidémiologique réalisée en France en 2000 a fait ressortir l’ampleur du phénomène tant par sa fréquence que par la gravité des séquelles physiques et psychologiques sur la santé des femmes et de leurs enfants.
Le premier recours auquel s’adressent les femmes victimes est le médecin dans 24 % des cas : leurs chances de se libérer de cette emprise et de leur souffrance dépendent bien souvent de la qualité de l’écoute, de l’évaluation du danger et de l’orientation apportées par ce médecin.
Pourtant, dans cette mission, le médecin se sent très seul, mal préparé par sa formation, pris entre des impératifs déontologiques apparemment contradictoires.
Le groupe d’experts réuni au ministère chargé de la Santé sous la présidence du professeur Roger Henrion a examiné les différents aspects de ce phénomène de société en le considérant comme un problème de santé publique à part entière : ce rapport présente leur analyse et les mesures concrètes proposées au ministre pour améliorer la prise en charge médicale des femmes victimes.
Dans sa préface, Bernard Kouchner invite les médecins à faire évoluer leur pratique médicale vers une médecine sociale et à se sentir investis d’un  » devoir d’ingérence  » dans ce qui peut paraître relever du privé mais présente un danger vital si l’on ne s’engage pas pour protéger les victimes.

This entry was posted in livres, médiathèque. Bookmark the permalink.